lundi 12 avril 2010

A très bientôt

Même si cette vidéo n'est pas de grande qualité je me suis toujours dit que je la publierais le jour où elle prendrait tout son sens.




Je me souviens des parties de dame et du jeux de l'oie. Je me souviens de la soupe en alphabet. Que tu as toujours été ma préférée, que c'est toi dans mon collier. Qu'au collège quand l'infirmière m'avait demandé si j'avais quelqu'un à qui me confier, j'avais pensé personne mais j'avais quand même dit ton nom, car c'est toi qui te rapprochais le plus de tout ça. Je me souviens que tout mes dessins, aussi moches étaient-ils, ornaient vos murs. L'odeur de poudre qui se collait à tout ce qui t'appartenait. Et quand j'allais dormir là bas, j'avais un peu peur au début mais après j'avais l'impression de mourir quand je partais.
Mais c'était il y a longtemps, des souvenirs du temps de vous deux. Je ne peux pas m'empêcher de me dire tant mieux, chanceuse, la mort est moins pire que la décrépitude. Mais ces mots, si je les dit à voix haute, j'ai juste l'impression qu'ils mentent et que tu es là bas à te disputer avec lui car il est aller chanter devant des femmes. C'est bien son genre.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

quand te remettras-tu à écrire..ça me manque énormément !

Féebrile a dit…

j'sais plus écrire, pourtant j'avais une nouvelle en tête, un kidnapping d'extra terrestre ahahahaha

eikaa a dit…

Je ne peux m'empecher d'être ému par cette jolie video, et ce texte sincère, plein de vérités dans lequel je reconnais un peu la relation que j'avais avec ma mamie. C'est pas facile de voir disparaitre les gens qu'on aime.