jeudi 19 novembre 2009

Post mortem

Aujourd'hui j'ai feuilleté avec délice un livre sur les photographies post mortem, tout en pensant à Lizzie qui a débuté une série hommage (dont j'espère un jour faire partie).
Comme son nom l'indique post mortem ("après la mort") sont des photos prises après la mort d'une personne. Au 19ème siècle, cette pratique était très populaire, surtout dans les milieux aisés (la photographie étant couteuse à ce moment là). Pour eux cela représentait un dernier hommage, un dernier souvenir du défunt, l'image survivant à défaut du corps. De plus dans la mise en scène du corps il y avait cette volonté de les représenter vivant, comme s'ils étaient juste endormis. On trouve beaucoup plus de photos d'enfants que d'adultes, la mortalité enfantine étant très importante à l'époque, les parents posaient parfois avec leur enfant mort dans les bras. Bien que cela soit rare, certains faisaient photographier leurs animaux, surtout des chiens, on peut mettre en parallèle ces personnes qui, même encore aujourd'hui, font empailler leurs animaux.
Aujourd'hui, le temps de vie ayant été considérablement allongé grâce à la médecine, la mort ne fait plus partie de la vie (si je puis dire) et notre rapport avec elle est devenu très lointain et obscure, difficile alors de comprendre ces clichés. Néanmoins je trouve cela fascinant, beau et mélancolique.












Sarah bernhardt dormant seulement dans son "lit"





14 commentaires:

Sunniva (ancienne Kyuu) a dit…

Il y a environ un mois je me suis aussi intéressée à ces photographies, elles ont quelque chose de fascinant. On aurait presque l'impression de ressentir quelque chose de malsain (mieux vaut se souvenir autrement de la personne), et pourtant elles restent peut-être un très bel hommage aussi... Et puis compte tenu de l'époque, du fait que les gens ne pouvaient pas se déplacer aussi vite que maintenant, c'est aussi un des moyens de voir la personne partie une toute dernière fois... Je croyais que ça se résumait à l'époque victorienne mais apparemment non (je crois qu'un de mes grand-pères a ainsi été pris en photo dans les années 60).

Lizzie Saint Septembre a dit…

Oh oui oui oui je veux faire ces images!!! J'ai également un livre à ce sujet je ne sais pas si c'est le même, sinon je te le montrerais...c'est tellement fascinant..
Ah, tu seras si jolie en jeune défunte, j'ai hâte!

vincent a dit…

oui, elle serait parfaite en jeune défunte. Elle manie si bien le sentiment de désespoir,la tension, dans l'ensemble de son travail, que je crève parfois d'envie de la voir sereine, ..d'une façon ou de l'autre

Ela Silk a dit…

Ah, j'ai le photopoche sur le postmortem, et je ne m'en lasse pas! J'adore ce genre de photos, et j'aimerais qu'on me prenne en photo comme ça, c'est fascinant!

CENTiNEX a dit…

Je suis fan, surtout avec les enfants, hélas je doute que tu trouve des parents prets a faire poser leur progéniture pour ce genre de choses =)

Bloody Lucy a dit…

C'est vrai qu'à l'époque, on pensait que c'était un moyen de sauvegarder l'âme du défunt... c'est glauque mais fascinant.

Je suis assez fan de ce type de cliché, moi aussi.

P' a dit…

Mon père est fan de généalogie, et il y a quelques années il avait entrepris de réunir de vieilles photos familiales pour en faire un album. Il y avait un bon nombre de ce genre de clichés, jusque dans les années 40-50; surtout des enfants, des cousins et des frères de ma grand-mère, morts en bas age. Mon père a choisi de ne pas les faire figurer dans l'album, c'est vrai que ça mettait mal à l'aise (certain étaient des daguerrotypes, en 3D, on avait l'impression de pouvoir les toucher, brrr).
En tout cas, je passe par ici via Lookbook, et je dois avouer que j'ai un énorme coup de coeur pour ton blog, ayant une passion pour le 19ème (et le tout début du 20ème).
Je t'ai ajouté aux liens de mon blog mode/photos ;)
Je repasserai souvent ici je pense!!!

Pandore
http://onegirlfromparis.blogspot.com/

Hurle a dit…

c'est froid et désespérement vivant.
J'aime ça et je déteste le fait de savoir, ou pas.

BAK MIN CHOI (want to change the passport name to the future wife's) a dit…

http://greekgodsandgoddessesbaby.blogspot.com/

Cherrytree a dit…

Une petite erreur. Sur la photographie où est représentée Sarah Bernhardt, elle est toujours en vie. Elle aimait se faire photographier dans son cercueil faisant semblant d'être morte. Elle est morte beaucoup plus âgée.

Diglee a dit…

Je ne sais pas si tu le sais, mais Sarah Bernhardt sur la photo n'est pas morte: elle s'était prise elle même du temps de sa jeunesse, allongée dans le cercueil rose qui lui servait de lit de temps à autres. Comme elle était très malade (et pourtant, elle a tenu!), elle cultivait un lien très étroit avec la mort et son imagerie, comme pour se préparer progressivement à la sienne.
Voilà!

:)

Féebrile a dit…

Exa! Je corrige.

Anonyme a dit…

A voir ces photos post-mortem, j'en suis fascinée en ayant un sentiment de respect pour ces défunts.... On a bien fait de les poser comme endormis, on eprouve un sentiment à la fois de tristesse et d'admiration... surtout une photo en sépia d'une toute jeune fille, comme elle était si belle !!! Cela me fout quand même de la chair de poule, et de la tristesse.... toutes ces photos quoique "macabres" sont belles et non choquantes du tout.

Anonyme a dit…

Bonsoir,

Voici un lien intéressant avec à la fois des photographies anciennes de défunts, mais également en couleurs plus récentes, émouvantes aussi:

http://edencash.forumactif.net/t785-montrer-la-mort-ou-la-cacher-photographies-funeraires#8322